Dernière ligne droite ?

Les premiers Masters en Sciences de l’Ingénieur industriels, de plein exercice, sont sur les rails, la dernière ligne droite, la bloque, est passée et voici le temps des épreuves. Les dernières, ouf, comme le pensent la majorité de ces étudiants de 2eme Master. Hélas, cela n’est pas exact car les épreuves continuent, il faut encore et toujours clarifier la situation : sont-ils oui ou non Ingénieur industriels.

Actuellement ce titre professionnel ne leur est attribué par aucune loi ni décret. Nos démarches par l’entremise de l’UFIIB auprès d’avocats et autres instances n’ont aboutis qu’a des avis positifs mais points encore par une loi du gouvernement fédéral (qui jusqu’à présent ne veut pas légiférer). Wait and see, mais le temps presse : un vide juridique se profile à l’horizon et le marché de l’emploi va se retrouver sans nouveau Ing. francophones (il y aura les néerlandophones. Je conseillerais quand même aux nouveaux diplômés, au vu de la réponse de l’avocat et de la ministre, d’utiliser le titre d’Ing. puisqu’on retrouve le titre professionnel d’Ing. dans le complément de diplôme pour les Master). Cette année, comment vont réagir les employeurs ?

Le privé, comme à l’habitude, va se débrouiller, c’est à la personne sur base de son savoir-faire de prouver sa valeur et ses capacités donc de ce coté pas de problème.

Mais qu’en sera-t-il des carrières à l’état, à la région et à la communauté ? Comment va réagir le SELOR, les organismes tels que le SPW et autre parastataux ? Nul ne le sait à ce jour, nous restons vigilants et au départ de l’UFIIB de nombreux contacts sont en cours que nous essayons de faire couler dans la loi.

Notre collègue Jean-Pierre Muret (Président de la commission de l’enseignement supérieur UFIIB) suit ce dossier avec la plus grande attention.

 

Pour rappel à nos Ingénieur industriels diplômés en titre et en grade académique cet arrêté de la communauté française et ce que nous écrivions en septembre 2007, voir ci-dessous.

 

COMMUNAUTE FRANÇAISE — FRANSE GEMEENSCHAP

MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANÇAISE

[C − 2007/29215] F. 2007 — 3752

6 JUILLET 2007.—Arrêté du Gouvernement de la Communauté française fixant la liste de correspondance entre les

anciens grades et les nouveaux grades académiques délivrés par les établissements d’enseignement supérieur

de plein exercice, à l’exception des universités

Vous êtes donc à partir d’aujourd’hui, Master en Sciences de l’ingénieur industriel (grade, Bac +5) et ingénieur industriel (titre).

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.