Connect’Ing 02/2018

La dernière édition de notre trimestriel Connect’Ing est en ligne :

Bonne lecture !

Mot du Président

La journée portes ouvertes de la Haute Ecole de la Province de Liège, catégorie technique a eu lieu ce 21 avril 2018 à 10h00.

L’implantation du quai Gloesener nous a accueillis dans ses murs pour notre Assemblée générale annuelle à 10h00.

Lors de celle-ci nous avons eu l’honneur de pouvoir présenter le livre « L’Ecole sucrière Belge et ses prolongements » de Michel Péters édité aux Editions de la Province de Liège. Une séance de dédicaces organisée avec Mme N. Vertenoeil (edplg), dans le local de notre AG, a eu lieu et l’acquisition de plusieurs livres a été réalisée par les personnes présentes. Nous avons ainsi fêté dignement les 125 ans de la création de l’école par de nombreuses évocations et souvenirs avec nos plus anciens diplômés qui nous ont gratifiés de leur présence à cette manifestation.

Le Directeur de catégorie de la HEPL Christian NINANE, comme précédemment, nous a honoré de sa présence et a répondu avec profusion d’explications et commentaires aux nombreuses questions d’actualités (CTI, 125 ans, ISIL, relations avec UILg, attentes de l’UILg, attentes de la HEPL, …) de l’assemblée.

Nous formulons l’espoir de voir que nos relations et échanges avec la HEPL, dans le cadre de la promotion des Ing. MSc s’étofferont plus encore dans le futur sous la forme de nombreuses collaborations. Lors du récent Job Day, les contacts noués ont laissé sous-entendre diverses attentes et actions communes à mettre sur pied comme des participations actives avec les étudiants (parcours des diplômés, présences dans les forums et formations du cursus scolaire, participations aux stages des Bachelors et des Masters, …).

Comme à chaque conclusion, Je vous invite à réagir et participer à nos publications, à celles de l’UFIIB, aux informations sur les sites et réseaux de ces associations qui veillent à vos intérêts www.uilg.be et www.ufiib.be ; faites-en vos sites et réseaux de référence.

Ing. Gérard LUTHERS MSc EUR-ING

Président UILg ASBL

 

Appel à candidats pour représentation de l’UILg au DIK

Vous êtes avides de Networking international et souhaitez améliorer votre niveau de néerlandais ou d’allemand, n’hésitez pas à déposer votre candidature pour assister  Georges Neyrinck, notre représentant au DIK.

La Fondation DIK -Contacts Ingénieurs Trois-Frontières– est un organisme où sont réunies des associations d’ingénieurs de l’Eurégio. A ce jour, 7 associations de Nordheim-Westfalen, du Limbourg Néerlandais et Belge, de la Province de Liège et des Cantons de l’Est sont membres fondateurs ou associés.

Les premières activités communes remontent à une vingtaine d’années. Depuis lors les activités sont de plus en plus fréquentes et de plus en plus importante.

La collaboration a été si intensive qu’il fut décidé d’organiser cette collaboration en organisme spécial. Le 24 septembre 1993 fut signé au « Gouvernement » de Maastricht l’acte de formation de la Fondation Contacts Ingénieurs des Trois-Frontières par les associations constituantes.

L’objectif de la Fondation DIK fut établi par acte notarié.

 » La Fondation DIK a pour objectif de favoriser les contacts et la collaboration entre les ingénieurs et associations d’ingénieurs de l’Eurégio Meuse-Rhin, aussi bien que favoriser tout ce qui concerne l’association dans le sens le plus large ou peut lui être profitable, sans pour autant remplacer les associations participantes. »

La Fondation DIK a choisi dès l’origine de respecter les différences linguistiques et culturelles. Elle a trouvé trop facile d’utiliser une langue étrangère qui est une façon pratique de s’exprimer pour un technicien. Ainsi, il fut décidé que chacun parle sa propre langue et cela aussi clairement que possible pour la compréhension de son interlocuteur. Cette façon de faire semble fonctionner depuis des années au sein de la Fondation DIK et même en dehors.

HEPL : Visite des étudiants du Master Ingénieur industriel à l’entreprise Eloy à Sprimont

Les étudiants du Master Ingénieur industriel (construction et géomètre) ont été accueillis par l’entreprise Eloy à Sprimont, où ils ont découvert différentes facettes du métier !

L’image contient peut-être : 3 personnes, personnes souriantes, personnes debout et plein air

Cette société en pleine expansion est active dans les aménagements d’infrastructures, l’assainissement et la construction de bâtiments, les solutions en traitement des eaux, les bétons prêts à l’emploi et la promotion immobilière.

La HEPL au cœur du redéploiement sérésien !

« Parcours de vie, Parcours de ville, quand le technique rencontre le social », c’était le 9 mai dernier dans une cité sérésienne innondée de soleil.

A l’occasion des 125 ans des Ingénieurs et des 75 ans des Assistants sociaux, nos Catégories technique et sociale se sont alliées afin d’organiser cette journée dédiée à la Ville de Seraing et son redéploiement.Visite de la Ville de Seraing par Erigès

Une rencontre qui pourrait paraître incongrue ! Mais, pourtant, il existe de plus en plus de secteurs dans lesquels social et technique s’entremêlent intimement. Dans le secteur des services aux personnes, par exemple, on sait que les nouvelles technologies, utilisées intelligemment et à bon escient, pourront participer au maintien de la bonne santé et de l’autonomie des personnes âgées et à la lutte contre leur isolement. Se pose aussi la question du partage des informations entre services et institutions, tout en respectant les droits des citoyens en matière de vie privée. C’est évidemment une problématique cruciale pour les travailleurs sociaux dont la mission est d’aider et non de contrôler.

Des liens étroits existent donc bel et bien entre ces deux champs et c’est ainsi que le choix du thème de la journée s’est porté sur le redéploiement urbanistique de Seraing. Pour redéployer son centre urbain, il a fallu en repenser toute la technicité, en étant à l’écoute des habitants et de leurs besoins. Avec, bien entendu, l’objectif de réaliser des espaces créateurs de lien social et ainsi améliorer le cadre de vie des citoyens sérésiens. Un exemple qui illustre parfaitement cette connexion entre les aspects techniques urbanistiques et les aspects sociaux du redéploiement de la ville.

EN ROUTE VERS L’AUTRE RIVE !

La journée a débuté au départ du Campus 2000. Deux navettes ont emmené les participants de l’autre côté de la rive, à la rencontre des collaborateurs d’Erigès (la régie communale autonome de Seraing qui dirige la mise en œuvre du Master Plan de la vallée sérésienne) qui ont procédé à une visite guidée de Seraing. De la Place Kuborn à la rue Cockerill, en passant par le parc Bernard Serin, ils ont pu découvrir les liens étroits qui existent entre les aspects techniques urbanistiques et les aspects sociaux du redéploiement de la ville.

De retour à Jemeppe, de nombreuses conférences se sont succédé. Evoquons notamment Francis BEKAERT, Président du CPAS de la Ville de Seraing, qui a présenté le Master Plan social de la Ville, ou encore Sabine ROBERTY, Echevine de l’Etat civil de la Ville de Seraing, qui a abordé le « Plan cimetière ». Toujours sur le même thème, deux étudiants de la Catégorie technique de la Haute Ecole ont présenté deux projets, encadrés par Sophie Portier, maître-assistante à la HEPL.

Cette journée aura démontré que tout est question d’équilibre. Il ne s’agit pas d’utiliser voire d’imposer les technologies parce qu’elles sont nouvelles, dans l’ère du temps, « smart », génératrices de productivité (et parfois destructrices d’emplois), mais bien de les mettre au service d’un projet de société, pour améliorer le bien-être et la vie des citoyens.

Source : http://www.provincedeliege.be/fr/evenement/27/13381

Invitation à l’A.G. de ce samedi 21 avril 2018

Les plus attentifs d’entre vous l’auront remarqué, une coquille s’est glissée dans la convocation qui vous est parvenue par la poste.

L’Assemblée Générale de votre association, l’UILg asbl, aura bien lieu ce samedi 21 avril 2018 et non le 24 avril.  L’ordre du jour est disponible ici : http://uilg.be/blog/convocation-a-lassemblee-generale-21-avril-2018/

Pour l’occasion, Michel Péters présentera son ouvrage sur les 125 ans de l’École Sucrière Belge publié aux Éditions de la Province de Liège pour une séance de dédicaces.

Vous pourrez également visiter l’ISIL à l’occasion des portes-ouvertes lors de votre déplacement dans l’enceinte de la Haute Ecole de la Province de Liège et, pourquoi pas, déguster la bière « La GlouglouseneR », un brassin dédié au 125e anniversaire de l’établissement

Pour les absents, n’oubliez pas que vous pouvez donner votre procuration à un membre présent (voir formulaire dans le Connect’Ing qui vous a été envoyé par la poste :  http://uilg.be/blog/connecting-01-2018/).

HEPL : Conférence: « L’industrie 4.0 »

Le jeudi 3 mai, la HEPL organise une conférence sur l’industrie 4.0. Celle-ci s’inscrit dans le cadre des activités organisées pour célébrer les 125 ans des ingénieurs industriels de la HEPL.

Conférence:

THÈME

L’industrie 4.0 se base sur le nouveau modèle de l’entreprise connectée tout en respectant l’importance de l’être humain au centre du système. Comment suivre les tendances en tant que grande entreprise et comment développer l’industrie 4.0 au sein d’une PME ?

INTERVENANTS

  • Jean Louis DAM : CEO – Administrateur délégué chez JTekt Torsen, Europe, Ingénieur électromécanicien ULiège
  • Nicolas BAIJOT : Directeur – Administrateur Dardenne-méca Liège, Ingénieur civil et Mécanicien ULiège, Licencié en Management INSEAD

DATE ET LIEU

Jeudi 3 mai 2018 de 17h30 à 19h30

HEPL – Catégorie technique
Quai Gloesener, 6
4020 Liège

INSCRIPTION

Marine LOPELLI
Tél. : 04 330 74 32
Email : formaplus@provincedeliege.be

Source : http://www.provincedeliege.be/fr/evenement/27/13134

HEPL : Conférence: « Le Biomimétisme ou l’étude de la nature pour innover »

Le mercredi 18 avril, la HEPL organise une conférence sur le biomimétisme. Celle-ci s’inscrit dans le cadre des activités organisées pour célébrer les 125 ans des ingénieurs industriels de la HEPL.

Conférence:

THÈME

Analyser les structures vivantes et adapter ces mécanismes au monde technologique est une démarche qui, aujourd’hui, permet de trouver des nouvelles pistes d’innovation. Pourrons-nous trouver des solutions plus durables dans les domaines de la chimie, la construction, la production d’énergie, l’automobile, l’électronique, l’informatique, la robotique ou la construction?

INTERVENANTS

  • Loïc QUINTON : Docteur en chimie analytique de l’Université de Paris, Chargé de recherches FRS/FRNS à L’ULiège et chargé de cours Département de Chimie Faculté des Sciences
  • Tristan GILET : Ingénieur mécanicien ULiège, Directeur Laboratoire Microfl uidique, Post Doctorant en Mathématiques Appiquées MIT ( Massachusetts Institute Technology, USA)
  • Loïc TADRIST : Licencié en philosophie Paris Sorbonne, Ingénieur Ecole Polytechnique France, Doctorant ULiège

DATE ET LIEU

Mercredi 18 avril 2018 de 17h30 à 19h30

HEPL – Catégorie technique
Quai Gloesener, 6
4020 Liège

INSCRIPTION

Marine LOPELLI
Tél. : 04 330 74 32
Email : formaplus@provincedeliege.be

En partenariat avec l’Université de Liège

Source : http://www.provincedeliege.be/fr/evenement/27/13133

HEPL : JOB Day « Sciences & Technologies » : En route pour décrocher un 1er emploi !

Ce mercredi 7 mars, la HEPL organisait son JOB Day dédié aux « Sciences & Technologies ».JOB Day « Sciences & Technologies »

Une journée consacrée aux étudiants de dernière année des Bacheliers des Catégories Technique, Agronomique et Paramédicale (Technologues de Laboratoire Médical et Diététique), ainsi que du Master en Sciences de l’Ingénieur Industriel.

PRÈS DE 300 FUTURS DIPLÔMÉS ONT ÉTÉ À LA RENCONTRE DE 66 SOCIÉTÉS !

Parmi elles : Nos 3 hôpitaux liégeois, CMI, Corman, Eurogentec, EVS, FN Herstal, Gaming One (Ardent Groupe), GSK, L’Oréal, Mithra, NRB ou encore Safran, il y avait un large éventail d’employeurs potentiels qui représente une belle opportunité pour nos étudiants. L’objectif étant de leur permettre de se faire une vision plus juste des attentes et des exigences du monde du travail.

CONCRÈTEMENT, COMMENT ÇA SE PASSE ?

Chaque entreprise dispose d’un stand afin d’accueillir les étudiants individuellement. Les profils recherchés par chacune d’entre-elles sont répertoriés de manière à ce que les étudiants se dirigent directement vers le stand qui les concerne. Muni de leur CV, ils peuvent dès lors rencontrer les entreprises et discuter des différentes possibilités d’embauche, à court et à long terme. Les anciens diplômés étaient également présents afin de partager leur expérience de terrain et leur fournir des conseils pratiques pour l’avenir.

Une démarche efficace et une belle occasion pour ces étudiants d’amorcer leur recherche d’emploi, à quelques semaines de l’obtention de leur diplôme.

Source : http://www.provincedeliege.be/fr/evenement/27/13110

HEPL : BRICKER: un bâtiment public énergivore devient un modèle de technologies et d’économies d’énergie

Une combinaison innovante de technologies actives et passives a ainsi transformé l’un des bâtiments scolaires provinciaux les plus énergivores en une véritable vitrine technologique

Bricker à la HEPL: rénovation énergétique de bâtiments publics

 

 

DES TRAVAUX MASSIFS ET DES RÉSULTATS IMMÉDIATS

Ce mardi 6 mars 2018, le projet européen « Bricker » a été inauguré sur le site Gloesener de la Haute Ecole de la Province de Liège.

Grâce au projet Bricker, le bâtiment mythique des Ingénieurs industriels liégeois s’offre une nouvelle façade pour le 125e anniversaire de l’école ! Cet immeuble a été choisi car il s’agissait d’un des bâtiments scolaires provinciaux les plus énergivores. Les apprentis ingénieurs de la Haute école de la Province de Liège bénéficieront de locaux rénovés, parfaitement isolés, ventilés et chauffés de manière renouvelable mais également d’un outil pédagogique à la pointe de la technologie. Le projet touche l’ensemble des 1.200 étudiants et professeurs qui fréquentent le site au quotidien et améliore le confort global de l’école, de la classe banalisée aux laboratoires de chimie, biochimie, d’électrotechnique et d’informatique en passant par les locaux de travaux pratiques kiné.

Les travaux d’isolation étaient ciblés sur les parties les plus critiques et 50% du bâtiment a ainsi été rénové. Les résultats sont directement mesurables : la consommation énergétique de l’ensemble du bâtiment a en effet diminué de 13,5%. Cela équivaut à une économie annuelle de 52.600 m³ de gaz naturel et à un gain financier de 35.000 €. Dans les parties rénovées, l’économie monte jusqu’à 50% de la consommation énergétique ! Le budget global est de 3.307.713 € dont 954.120 € subsidiés par l’Europe et 108.521 € par la Wallonie, la Province de Liège assurant le reste du financement. Qu’il s’agisse de nouvelles constructions ou de rénovations, la Province investit fortement dans les infrastructures, en particulier pour l’enseignement et la formation, en utilisant les dernières technologies environnementales. Bricker correspond parfaitement à cette philosophie.

Les travaux visaient le remplacement des 700 m² de la façade principale, l’isolation des 1.700 m² de toitures, et le remplacement des 1.500 m² de châssis. Une chaudière biomasse, plus connue sous le nom de « chaudière à pellets », couplée à un système de cogénération ont également été installés. Cela permet de chauffer l’école et de l’alimenter en partie en électricité, tout en diminuant fortement la production de gaz à effets de serre. Une ventilation mécanique décentralisée, placée au-dessus des nouveaux châssis de fenêtres, et une isolation thermique à inertie variable à base de nano-PCM complètent le dispositif.

BRICKER : RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE DE BÂTIMENTS PUBLICS À L’AIDE DE TECHNOLOGIES INNOVANTES

Bricker est un projet financé par le 7e Programme-Cadre de la Commission Européenne, et plus spécialement l’axe « rénovation énergétique de bâtiments publics au moyen de technologies innovantes ». Le site de la Haute Ecole de la Province de Liège constitue l’un des trois « immeubles test » de Bricker avec un bâtiment administratif en Espagne et un hôpital en Turquie. Ce concept est né d’un consortium de 18 partenaires, issus de 5 pays européens et un membre associé, la Turquie. Coordonné par la firme espagnole Acciona, il regroupe des administrations publiques (dont la Province de Liège qui mettent à disposition un bâtiment de démonstration), des petites et moyennes entreprises (dont une liégeoise « Airria »), des bureaux d’études, instituts de recherche, des universités et une agence de communication. Le budget global est de 18 millions € et l’objectif est une réduction de 50% de la consommation énergétique, tout en créant une vitrine technologique basée sur la combinaison innovante de technologies actives et passives. L’expérience menée dans les « immeubles-test » doit donc être rentable mais également reproductible ailleurs.

LA PROVINCE DE LIÈGE, UN PARTENAIRE-CLÉ

L’implication de la Province de Liège dans le projet Bricker ne relève pas du hasard. Au contraire, elle découle très concrètement de sa position d’échelon intermédiaire à vocation supracommunale entre la Région wallonne et les Communes, elle incarne la volonté de la Province de se positionner en Europe et elle correspond parfaitement aux objectifs de son « Plan Climat ».

Née en 2012 de la volonté de la Province Liège de se positionner activement sur la scène européenne, la Cellule Fonds Européens est désormais engagée dans une trentaine de projets européens. La mise à disposition de personnel engagé dans la recherche de financements et dans la concrétisation de projets, ainsi que la capacité de financement, constituent des atouts réels dont dispose la Province et qui permettent à ce genre de dossier d’aboutir.

Enfin, le Plan Climat de la Province de Liège se déploie sur deux axes : un axe provincial dont l’objectif est de diminuer les consommations énergétiques par l’instauration d’un cadastre énergétique des infrastructures, la gestion des consommations ou encore la sensibilisation des agents à la problématique climatique ; un axe communal afin d’inciter les Villes et Communes à réaliser leur propre Plan Climat. La Province, dans sa démarche de supracommunalité, leur propose aide et soutien. Le rôle de la Province est de fédérer les énergies des différents acteurs en soutenant et encourageant leurs actions, mais également d’informer les citoyens, de les sensibiliser à la question énergétique et à la mise en place d’un Plan Climat.

« These works have received funding from the European Union’s Seventh Framework Program for research, technological development and demonstration under the grant agreement N°609071 and acronym »BRICKER ».

INFORMATION(S) PRATIQUE(S)

Site internet de Bricker : www.bricker‐project.com

Haute Ecole de la Province de Liège (site Gloesener)

Quai Gloesener, 6, 4020 Liège

www.HEPL.be

Source : http://www.provincedeliege.be/fr/evenement/27/13084?nid=13084

Connect’Ing 01/2018

Chers membres,

Notre trimestriel Connect’Ing vient de sortir et devrait déjà être dans votre boîte aux lettres.  Si ce n’est pas le cas, mettez à jour vos coordonnées (http://uilg.be/blog/membres/donnees-personnelles/)

L’édition informatique est consultable ici : 2018-01-Connect’Ing

Mot du Président

L’année 2018 s’ouvre avec les souhaits de réussite, bonheurs et santé que le Conseil d’administration vous communique pour votre fidélité et implication au sein de notre association.

De nombreuses activités sont programmées, vous en trouverez les dates et les descriptions sur notre site www.uilg.be et dans le contenu de nos communications comme au sein de votre périodique Connect’Ing.

Dans les dates à retenir, cochez le 21 avril 2018 dès 10h00 qui sera la journée portes ouvertes de la Haute Ecole de la Province de Liège – HEPL au quai Gloesener 6 à 4020 Liège et comme habituellement pendant laquelle nous tiendrons notre Assemblée Générale dans les murs de celle-ci. Nous vous attendons nombreux pour y échanger des souvenirs et proposer des projets pour le futur de notre association.

Cette année 2018 verra la continuation de la célébration des 125 ans de l’école au travers de diverses manifestations.

Lors de la séance du 19 décembre 2017 du Parlement de la Communauté française, le Ministre de l’Enseignement supérieur Jean-Claude Marcourt a été interpellé sur la pénurie du nombre d’ingénieurs industriels diplômés. Vous trouverez dans nos news, sur le site « informations », le texte complet de la réponse du Ministre.

Le 24 mars 2018 se tiendra l’assemblée générale de l’UFIIB à Gembloux, l’administrateur nous représentant s’y rendra ainsi que plusieurs membres de l’association afin de vous représenter et de relayer les remarques et questions spécifiques concernant notre association. Le travail des commissions sera aussi exposé et communiqué aux membres.

Nous saluons ici dans ce numéro la mémoire de l’Ing. Ernest Dejong Master qui nous a quitté ce 14 janvier 2018. Nous nous souvenons qu’il a professé à la HEPL et qu’il a été membre de notre association dans laquelle il a œuvré activement au sein du CA de nombreuses années. Le CA présente ses sincères condoléances à sa famille ainsi qu’à ses proches.

Comme à chaque conclusion, Je vous invite à réagir et participer à nos publications, à celles de l’UFIIB, aux informations sur les sites et réseaux de ces associations qui veillent à vos intérêts www.uilg.be et www.ufiib.be ; faites-en vos sites et réseaux de référence.

Ing. Gérard LUTHERS MSc EUR-ING

Président UILg ASBL