La Bella Macchina de Sirris Da Vinci à Red Bull Racing à Mont-de-l’Enclus

Ingénieur industriel, plus qu’un métier, la passion de relever toujours plus de défis ! Découvrez l’extraordinaire histoire d’un de nos Isiliens, Arnaud Fabbri-Corsarini, dans le cadre de son travail au SIRRIS.

Rédaction : Bonjour Arnaud, En quelques mots pourrais-tu nous expliquer ton parcours et ton choix pour les études d’électromécanique finalité automatique à la HEPL-ISIL ?

Ing. Arnaud Fabbri-Corsarini MSc : Bonjour Romain. Comme tu l’écris, je suis ingénieur électromécanicien à finalité automatique. Au départ, je ne me destinais pas à devenir ingénieur car je suis à la base bachelier en électromécanique. C’est grâce aux conseils avisés de mon maître de stage de l’époque au CERN que je me suis décidé à faire la passerelle. De plus, j’ai choisi de me tourner vers l’automation car ma formation de bachelier était essentiellement axée autour de la mécanique. Je t’avoue qu’avec tout ça, je me voyais bien fabriquer des robots !

Rédaction : Quel est ta fonction au sein du SIRRIS et en quoi ta formation d’ingénieur industriel t’aide-t-elle ?

Ing. A. F.-C. MSc : Je suis rentré, il y a 4 ans, chez Sirris pour m’occuper d’une technologie d’impression 3D qui se nomme « Selective Laser Sintering » et qui consiste à faire fondre de la poudre microscopique de polymères. Aujourd’hui, je quitte le département pour retourner à mes premiers amours : la conception électromécanique ! Dans ce nouveau job, je vais être en charge de projets de recherches et industriels tournés autour des nouveaux produits et des nouvelles technologies ; En gros, le job parfait pour un ingénieur industriel.

Rédaction : Je suppose que participer à une course de caisse à savon c’est déjà un challenge en soi mais c’est encore plus amusant et enrichissante de réaliser cette caisse à savon en étant à la pointe de la technologie et en s’inspirant d’un des plus grands génies, Leonard Da Vini. Justement pourquoi avec tes collègues du Sirris, vous avez voulu lancer ce projet un peu fou de réaliser une caisse à savon selon les plans de Leonard Da Vinci ?

Ing. A. F.-C. MSc : Mon équipe et moi sommes partis d’une pensée horriblement triste tellement elle était remplie d’un vide intersidéral :

« Léonard de Vinci a dû connaître une frustration immense en s’apercevant que les technologies de son époque ne lui permettraient pas de concrétiser ses idées… »

Mais aussi que :

« C’est en sciant que Léonard devint scie… »

Quel terrible constat pour cet homme qui n’eut d’autre choix que de crayonner quelques piètres tableaux sans grand intérêt.

D’où notre idée de remédier à cette terrible injustice en invoquant l’esprit novateur de ce Monsieur afin de nous aider à fabriquer une génialissime caisse à savon grâce à des technologies dernier cri !

Et quand nous disons « Dernier Cri », nous voulons parler de toutes les machines qui se trouvent chez Sirris. Pour rappeler le côté Renaissance, nous avons utilisé des tiges de bambou qui ont été liées les unes aux autres grâce à des pièces fabriquées par des techniques additives. Nous avons également conçu les pièces avec des softwares dernier cri afin de faire de « l’optimisation topologique ».

Rédaction : Ce projet a rassemblé toutes les facettes clefs du projet type, càd conception, prototypage, fabrication, montage, essai et participation à la course. Quels étaient les plus grands défis pour votre équipe vu votre expertise dans les matériaux composites ?

Ing. A. F.-C. MSc : Notre plus grand défi, qui est également celui de la plupart des ingénieurs doivent relever au quotidien, c’est le respect des délais ! L’expertise, les technologies et l’imagination ne suffisent plus quand une caisse à savon doit être conçue et fabriquée en 1 mois. C’est à ce moment-là que tu constates l’importance d’avoir une bonne équipe sur laquelle tu peux compter et qui met tout en œuvre pour faire avancer le projet dans la même direction. A part ça, je t’avoue que l’utilisation du bambou faisait peur : le matériau est solide mais ces propriétés ne sont absolument pas constantes et nous avons constaté des faiblesses sur les tiges à de nombreux endroits. Vu le parcours conçu par Red Bull, je n’étais pas à mon aise le jour de la course.

Rédaction : Après ce succès, vous pensez à une nouvelle caisse à savon ou vous avez d’autres idées en tête ? Et peux-tu nous en dire plus sur ton nouveau projet ?

Ing. A. F.-C. MSc : Bonne question ! Mes collègues souhaiteraient continuer la caisse à savon afin de l’améliorer. En effet, le système de direction était totalement expérimental et il ne s’est pas montré des plus efficace lors de la descente. Pour ma part, j’aimerais plutôt passer à autre chose de totalement nouveau comme par exemple, une compétition de robots (on y revient !). L’avenir nous le dira.

Rédaction : Enfin ma dernière question, après cette belle aventure technique et  humaine, quel est ton conseil ou ton message pour les futurs étudiants ingénieurs ou/et les futurs ingénieurs sortant de la HEPL-ISL ?

Ing. A. F.-C. MSc : Pour les futurs étudiants, je voudrais d’abord les féliciter d’avoir choisi cette filière car elle est très enrichissante et elle ouvre énormément de portes. Ensuite, je voudrais les encourager à aller jusqu’au bout et ne pas abandonner dès la première difficulté.

Pour les futurs ingénieurs, n’ayez pas les yeux plus gros que le ventre et essayer de trouver un premier job dans lequel vous pourrez apprendre énormément de choses intéressantes. Il sera toujours temps de viser des postes à responsabilités dans quelques années en se rappelant qu’un bon manager est quelqu’un qui sait de quoi il parle et ce sur quoi ses équipes travaillent.

Rédaction :  J’aimerais te remercier d’avoir répondu à mes questions et nous te souhaitons beaucoup de succès pour la suite de tes projets !

Ing. A. F.-C. MSc : Le plaisir est pour moi. Ciaciao

Rédaction :  Vous trouverez plus d’informations sur cette belle aventure en allant/cliquant sur les liens suivants :

http://www.sirris.be/fr/blog/sirris-participe-la-course-red-bull-caisses-savon

http://www.sirris.be/fr/blog/la-simplicite-est-la-sophistication-supreme

http://www.sirris.be/fr/blog/la-bella-macchina-de-sirris-da-vinci-e-nata

http://www.sirris.be/fr/blog/caisses-savon-sirris-surprend-avec-un-design-original-et-les-materiaux-utilises

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.