La HEPL au cœur du redéploiement sérésien !

« Parcours de vie, Parcours de ville, quand le technique rencontre le social », c’était le 9 mai dernier dans une cité sérésienne innondée de soleil.

A l’occasion des 125 ans des Ingénieurs et des 75 ans des Assistants sociaux, nos Catégories technique et sociale se sont alliées afin d’organiser cette journée dédiée à la Ville de Seraing et son redéploiement.Visite de la Ville de Seraing par Erigès

Une rencontre qui pourrait paraître incongrue ! Mais, pourtant, il existe de plus en plus de secteurs dans lesquels social et technique s’entremêlent intimement. Dans le secteur des services aux personnes, par exemple, on sait que les nouvelles technologies, utilisées intelligemment et à bon escient, pourront participer au maintien de la bonne santé et de l’autonomie des personnes âgées et à la lutte contre leur isolement. Se pose aussi la question du partage des informations entre services et institutions, tout en respectant les droits des citoyens en matière de vie privée. C’est évidemment une problématique cruciale pour les travailleurs sociaux dont la mission est d’aider et non de contrôler.

Des liens étroits existent donc bel et bien entre ces deux champs et c’est ainsi que le choix du thème de la journée s’est porté sur le redéploiement urbanistique de Seraing. Pour redéployer son centre urbain, il a fallu en repenser toute la technicité, en étant à l’écoute des habitants et de leurs besoins. Avec, bien entendu, l’objectif de réaliser des espaces créateurs de lien social et ainsi améliorer le cadre de vie des citoyens sérésiens. Un exemple qui illustre parfaitement cette connexion entre les aspects techniques urbanistiques et les aspects sociaux du redéploiement de la ville.

EN ROUTE VERS L’AUTRE RIVE !

La journée a débuté au départ du Campus 2000. Deux navettes ont emmené les participants de l’autre côté de la rive, à la rencontre des collaborateurs d’Erigès (la régie communale autonome de Seraing qui dirige la mise en œuvre du Master Plan de la vallée sérésienne) qui ont procédé à une visite guidée de Seraing. De la Place Kuborn à la rue Cockerill, en passant par le parc Bernard Serin, ils ont pu découvrir les liens étroits qui existent entre les aspects techniques urbanistiques et les aspects sociaux du redéploiement de la ville.

De retour à Jemeppe, de nombreuses conférences se sont succédé. Evoquons notamment Francis BEKAERT, Président du CPAS de la Ville de Seraing, qui a présenté le Master Plan social de la Ville, ou encore Sabine ROBERTY, Echevine de l’Etat civil de la Ville de Seraing, qui a abordé le « Plan cimetière ». Toujours sur le même thème, deux étudiants de la Catégorie technique de la Haute Ecole ont présenté deux projets, encadrés par Sophie Portier, maître-assistante à la HEPL.

Cette journée aura démontré que tout est question d’équilibre. Il ne s’agit pas d’utiliser voire d’imposer les technologies parce qu’elles sont nouvelles, dans l’ère du temps, « smart », génératrices de productivité (et parfois destructrices d’emplois), mais bien de les mettre au service d’un projet de société, pour améliorer le bien-être et la vie des citoyens.

Source : http://www.provincedeliege.be/fr/evenement/27/13381

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.