L’ingénieur industriel

Dans la vie professionnelle, la marque distinctive de l’ingénieur industriel est l’abréviation « lng. » dont il peut faire accompagner ses nom et prénom (Loi du 7 juillet 1970).
Depuis le 07/09/2007, le grade d’ingénieur industriel a été reconnu équivalent au nouveau grade de Master en Sciences de l’ingénieur industriel, nous vous conseillons donc également de faire suivre votre nom par l’abréviation « MSc » car cette particule est bien connue dans les pays anglo-saxon.
Ex : Ing. Albert Dupont MSc

La formation de l’ingénieur industriel de situe au carrefour de la conception et de la réalisation. Elle concilie une double exigence: l’une, conceptuelle, qui aborde avec rigueur les données scientifiques et l’autre, concrète, qui y décèle les applications importantes pour le développement de la société.
Elle se préoccupe de la signification des connaissances et des progrès de la théorie tout en mettant l’accent sur les applications intégrant les hautes technologies.
Elle s’adresse donc à des personnalités dont la motivation repose davantage sur une sensibilité aux aspects concrets nécessitant une haute qualification.
Le profil du diplômé correspond à des fonctions à responsabilités, à des activités de gestion, de réalisation et de production, mettant l’accent sur la transposition de travaux de recherche.
Cet enseignement de haut niveau procure de façon interactive des services à la société. Il participe, notamment, à la recherche appliquée et à la formation continuée en collaboration avec les entreprises et les autres types d’enseignement.

Les débouchés, pour un ingénieur industriel sont nombreux :

  • Les fonctions de la production (fonctions logistiques au sens large : ingénieurs de production, d’exploitation, de maintenance, de contrôle, d’études, de méthodes, d’achats, de réceptions ou de ventes, responsable qualité, coordinateurs de systèmes, chef de service, chef de département, chef de laboratoire, chef de projets, directeur technique, directeur de division, directeur général, président-directeur général, administrateur délégué) ;
  • Le développement dans les bureaux d’études ;
  • L’enseignement dans le secondaire (professeur, directeur, inspecteur), mais aussi dans les Hautes Écoles (maître assistant, chef de travaux, Directeur, Directeur Président) ;
  • La recherche soit appliquée dans les différents centres de recherche industriels, mais aussi fondamentale dans les laboratoires de recheche universitaires;
  • À l’armée, l’ingénieur industriel dispose d’une carrière complète d’officier jusqu’au niveau supérieur dans les différentes armes ;
  • Dans les administrations publiques et les parastataux, comme cadre niveau 1, l’ingénieur industriel a en effet accès aux fonctions les plus élevées.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.