HEPL : BRICKER: un bâtiment public énergivore devient un modèle de technologies et d’économies d’énergie

Une combinaison innovante de technologies actives et passives a ainsi transformé l’un des bâtiments scolaires provinciaux les plus énergivores en une véritable vitrine technologique

Bricker à la HEPL: rénovation énergétique de bâtiments publics

 

 

DES TRAVAUX MASSIFS ET DES RÉSULTATS IMMÉDIATS

Ce mardi 6 mars 2018, le projet européen « Bricker » a été inauguré sur le site Gloesener de la Haute Ecole de la Province de Liège.

Grâce au projet Bricker, le bâtiment mythique des Ingénieurs industriels liégeois s’offre une nouvelle façade pour le 125e anniversaire de l’école ! Cet immeuble a été choisi car il s’agissait d’un des bâtiments scolaires provinciaux les plus énergivores. Les apprentis ingénieurs de la Haute école de la Province de Liège bénéficieront de locaux rénovés, parfaitement isolés, ventilés et chauffés de manière renouvelable mais également d’un outil pédagogique à la pointe de la technologie. Le projet touche l’ensemble des 1.200 étudiants et professeurs qui fréquentent le site au quotidien et améliore le confort global de l’école, de la classe banalisée aux laboratoires de chimie, biochimie, d’électrotechnique et d’informatique en passant par les locaux de travaux pratiques kiné.

Les travaux d’isolation étaient ciblés sur les parties les plus critiques et 50% du bâtiment a ainsi été rénové. Les résultats sont directement mesurables : la consommation énergétique de l’ensemble du bâtiment a en effet diminué de 13,5%. Cela équivaut à une économie annuelle de 52.600 m³ de gaz naturel et à un gain financier de 35.000 €. Dans les parties rénovées, l’économie monte jusqu’à 50% de la consommation énergétique ! Le budget global est de 3.307.713 € dont 954.120 € subsidiés par l’Europe et 108.521 € par la Wallonie, la Province de Liège assurant le reste du financement. Qu’il s’agisse de nouvelles constructions ou de rénovations, la Province investit fortement dans les infrastructures, en particulier pour l’enseignement et la formation, en utilisant les dernières technologies environnementales. Bricker correspond parfaitement à cette philosophie.

Les travaux visaient le remplacement des 700 m² de la façade principale, l’isolation des 1.700 m² de toitures, et le remplacement des 1.500 m² de châssis. Une chaudière biomasse, plus connue sous le nom de « chaudière à pellets », couplée à un système de cogénération ont également été installés. Cela permet de chauffer l’école et de l’alimenter en partie en électricité, tout en diminuant fortement la production de gaz à effets de serre. Une ventilation mécanique décentralisée, placée au-dessus des nouveaux châssis de fenêtres, et une isolation thermique à inertie variable à base de nano-PCM complètent le dispositif.

BRICKER : RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE DE BÂTIMENTS PUBLICS À L’AIDE DE TECHNOLOGIES INNOVANTES

Bricker est un projet financé par le 7e Programme-Cadre de la Commission Européenne, et plus spécialement l’axe « rénovation énergétique de bâtiments publics au moyen de technologies innovantes ». Le site de la Haute Ecole de la Province de Liège constitue l’un des trois « immeubles test » de Bricker avec un bâtiment administratif en Espagne et un hôpital en Turquie. Ce concept est né d’un consortium de 18 partenaires, issus de 5 pays européens et un membre associé, la Turquie. Coordonné par la firme espagnole Acciona, il regroupe des administrations publiques (dont la Province de Liège qui mettent à disposition un bâtiment de démonstration), des petites et moyennes entreprises (dont une liégeoise « Airria »), des bureaux d’études, instituts de recherche, des universités et une agence de communication. Le budget global est de 18 millions € et l’objectif est une réduction de 50% de la consommation énergétique, tout en créant une vitrine technologique basée sur la combinaison innovante de technologies actives et passives. L’expérience menée dans les « immeubles-test » doit donc être rentable mais également reproductible ailleurs.

LA PROVINCE DE LIÈGE, UN PARTENAIRE-CLÉ

L’implication de la Province de Liège dans le projet Bricker ne relève pas du hasard. Au contraire, elle découle très concrètement de sa position d’échelon intermédiaire à vocation supracommunale entre la Région wallonne et les Communes, elle incarne la volonté de la Province de se positionner en Europe et elle correspond parfaitement aux objectifs de son « Plan Climat ».

Née en 2012 de la volonté de la Province Liège de se positionner activement sur la scène européenne, la Cellule Fonds Européens est désormais engagée dans une trentaine de projets européens. La mise à disposition de personnel engagé dans la recherche de financements et dans la concrétisation de projets, ainsi que la capacité de financement, constituent des atouts réels dont dispose la Province et qui permettent à ce genre de dossier d’aboutir.

Enfin, le Plan Climat de la Province de Liège se déploie sur deux axes : un axe provincial dont l’objectif est de diminuer les consommations énergétiques par l’instauration d’un cadastre énergétique des infrastructures, la gestion des consommations ou encore la sensibilisation des agents à la problématique climatique ; un axe communal afin d’inciter les Villes et Communes à réaliser leur propre Plan Climat. La Province, dans sa démarche de supracommunalité, leur propose aide et soutien. Le rôle de la Province est de fédérer les énergies des différents acteurs en soutenant et encourageant leurs actions, mais également d’informer les citoyens, de les sensibiliser à la question énergétique et à la mise en place d’un Plan Climat.

« These works have received funding from the European Union’s Seventh Framework Program for research, technological development and demonstration under the grant agreement N°609071 and acronym »BRICKER ».

INFORMATION(S) PRATIQUE(S)

Site internet de Bricker : www.bricker‐project.com

Haute Ecole de la Province de Liège (site Gloesener)

Quai Gloesener, 6, 4020 Liège

www.HEPL.be

Source : http://www.provincedeliege.be/fr/evenement/27/13084?nid=13084

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.